Le marbre : un matériau qui traverse les âges

Ceci est un excellent article d’introduction pour tous ceux qui s’intéressent au marbre, au granit et à la pierre de quartz. Si vous lisez l’article de Wikipedia sur le granit de marbre ou la pierre de quartz, vous constaterez que la véritable histoire est beaucoup plus complexe que celle présentée dans l’article. Les pierres sont en effet à base de carbone et ressemblent quelque peu au marbre, mais elles en sont en réalité très différentes. Par exemple, le marbre est composé de roches très dures et denses, tandis que le granit est composé de roches tendres et poreuses. De même, le marbre /granit sont très souvent coupés d’une manière qui ressemble à du granit, mais qui est en réalité du marbre/granit. Cependant, les différences entre les deux types de pierre nous importent peu, car il n’y a pas de valeur esthétique particulière à gagner à les voir sous des formes différentes. Ce ne sont que des cailloux.

Il y a un fait peu connu sur le granit de marbre 

La pierre était à l’origine nommée « Marbre » par les Romains, qui aimaient les couleurs vives et les belles formes qu’il produisait dans leur architecture. Nous avons retrouvé des vestiges d’une civilisation ancienne qui vivait dans l’ouest de l’Amérique appelée « le peuple de marbre ». Ils étaient connus pour leurs sculptures sur pierre sophistiquées, leurs moulures et leurs motifs, qu’ils utilisaient pour décorer les maisons. À ce jour, nous en avons des exemples de cette forme d’art dans de nombreux endroits.

Le marbre, un matériau à la mode depuis l’antiquité 

Les morceaux de granit marbrier de Chine et d’Italie, mais aussi d’autres provenances, se sont déposés de la même manière (par érosion) que le marbre moderne. À long terme, cependant, il n’y a pas eu de changement significatif aux proportions du matériau d’origine. La couleur « blanche » ou « gris marbré » est le résultat d’un enrobage intense de calcite, de couleur foncée, par du carbonate de calcium. Ce gisement a été appelé « moka ». Il peut avoir été inactif pendant des milliers d’années avant d’être enfermé dans une matrice de marbre (la roche) qui au fil du temps, s’est érodé. Tous ces gisements ont été extraits près de la surface dans les couches profondes du substratum rocheux et non extraits pour être utilisés dans la construction ou l’architecture historique. Par conséquent, ils sont tous « blancs ». Les anciens Grecs et Romains utilisaient le marbre pour :

  • les armes ;
  • les meubles ;
  • ainsi que pour la construction.

Le marbre était particulièrement populaire avec l’Iliade d’Homère et l’Edda poétique des Romains. Ils l’appelaient « dactylion ». Le mot romain pour « mosaïque » est moschum. 

Béton et marbre 

En Italie, le béton était utilisé dans les bâtiments de la Renaissance ainsi que dans les cathédrales gothiques ultérieures. Il était composé principalement de chaux, de sable et d’eau et avait une surface lisse ressemblant à de la pierre. Au 17ème siècle, les ingénieurs ont découvert que le béton pouvait être utilisé pour fabriquer une structure très durable et ont combiné cette découverte avec l’utilisation du feu pour obtenir un béton à très haute température et à prise rapide, ce qui leur réduisait considérablement leur temps de travail. L’ingénieur italien Vincenzo Scamozzi est crédité d’avoir inventé ce nouveau style de construction. 

Le marbre : un matériau qui traverse les âges

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories